Cet engin doit avoir une remise. Climat tropical oblige, celle-ci sera “aérée” ce qui permettra de pouvoir observer les différents équipements présents.

Inspirée par différentes réalisations dont celle de Jerry Lawrence, voici le plan de base de la structure métallique.

5 à 6 éléments de cette structure devront me permettre d’obtenir une remise d’une longueur suffisante. Ce hangar pourra être recouvert de tôle ondulée, voire de toiles dans le cas d’une réparation rapide après un cyclone. Et pourquoi pas une structure mélangeant bois et métal?

Etape 1 : la réalisation d’un gabarit (JIG)
En partant du plan, j’ai conçu le premier élément de charpente. Il est fabriqué avec du profilé bois de 3 par 2 mm. C’est cet élément qui m’a permis de concevoir le gabarit, gabarit permettant de concevoir à l’identique les autres éléments. Le gabarit est fabriqué avec du styrène (plaque de 1 mm et carré de 1,5 mm).

 

Etape 2 : L’assemblage
Une fois les éléments de charpente construits, nous pouvons passer à la phase d’assemblage. Les piliers sont réalisés dans du profilé bois carré de 4 mm. Les chevrons sont réalisés avec du profilé bois de 2 par 1 mm.

Etape 3 : Les tirants
Initialement conçu en profilé styrène carré de 1,5 mm, je les ai remplacés par d’autres en profilé laiton de 1,5 par 0,2 mm. Les plaques, boulons et autres rivets proviennent de la gamme Grandt Line.

Etape 4 : La réalisation des murs et du plancher
Les murs ont été réalisés avec du profilé bois de 4 par 0,6 mm. Le plancher a été réalisé avec du profilé bois de 2 par 0,6 mm.  Attention à ne pas oublier de poser la voie avant de réaliser le plancher. J’ai opté pour une voie au code 83 mais rien ne vous empêche de partir d’un tronçon de voie Peco Oe en code 100 ou d’opter comme sur la JCCo pour le code 70.

Etape 5 : La peinture et patine
L’ensemble de la structure a reçu un premier jus plus ou moins dilué de peinture de couleur marron. Pour accentuer le côté vieilli de la remise, un jus de peinture grise est alors appliqué. Les différents éléments ajoutés à la structure (tirants, rivets) ont été peints avec différentes couleurs de rouille. Chaque planche a été reprise avec des touches de peinture blanche, verte (simulation de la mousse) et terre d’ombre brûlée (accentuation des veines du bois).

Etape 6 : Le toit
J’ai utilisé des tôles ondulées de la gamme Builder in Scale. Comme vous pourrez le constater, une tempête tropicale a fait quelques ravages et les pauvres ouvriers ont comblé quelques trous avec du bois. Voilà qui accentue le côté “Weathering” de ce bâtiment. Les tôles ondulées ont dans un premier temps été peintes en gris puis différentes teintes de rouille ont été appliquées.

Etape 7 : Les détails
Alors là, il y a le choix. On trouve presque tout à cette échelle : outils, tonneau, bouteille, plaque émaillée, caisse, équipements. Mais il vous faudra un peu de patience pour peindre et patiner chaque détail. C’est à mon avis une des étapes la plus longue d’une construction de ce type. La lampe, qui est fonctionnelle, provient de chez CDF Informatique, la coupelle provenant de la gamme Campbell Models.

Après quelques heures de travail, voici le résultat obtenu :

Tags: , ,

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.